Licence Sciences de la Vie

Le contenu de la Licence des Sciences de la Vie tient compte de l’évolution rapide de la biologie, liée aux avancées scientifiques et techniques. Les enseignements reflètent la diversité des champs thématiques et les interfaces avec d’autres disciplines, en particulier la Chimie,  l’Informatique ou les Biostatistiques.

Les domaines couverts vont du fonctionnement des organismes, appréhendé à différentes échelles (molécule, cellule, tissu, organe), jusqu‘à l’étude des populations en relation avec leur environnement. Les différents parcours sont tournés vers l’étude de la biodiversité dans différents groupes (microorganismes, végétaux, animaux etc), les biotechnologies ou la biologie humaine. La spécialisation progressive au cours du cursus assure à chaque étudiant, en plus de l’acquisition d’une culture générale solide en biologie, un savoir en cohérence avec ses aptitudes et son projet professionnel ; pour ce faire, 7 parcours thématiques sont proposés.

Les enseignements reposent sur une approche multidisciplinaire et sur la combinaison d’études réalisées à différents niveaux. Ils forment l’étudiant à une démarche expérimentale et conceptuelle rigoureuse, appuyée par des connaissances solides dans le domaine de son choix.

A côté des parcours thématiques visant à la poursuite en Master, deux parcours ciblent une insertion professionnelle précise :

– Le parcours Prépa Agro/Véto prépare les étudiants aux concours d’entrée des écoles supérieures d’agronomie et de vétérinaires Site web Prépa Agro-Véto ;

– Le parcours Biotechnologie Cursus Métier Enseignement prépare les étudiants au concours du CAPET Biotechnologies option Biochimie Génie Biologique avec un débouché à Bac +5.

De plus, adossé au parcours BBB (Biotechnologies-Biotraçabilité-Bioressources), le CMI Biotechnologies favorise une insertion professionnelle au niveau Ingénieur au bout des 5 ans du cursus.

Organigramme de la licence Sciences de la Vie

Au cours de la formation, 3 axes majeurs d’apprentissage sont développés :

– l’acquisition de connaissances dans les disciplines de base (biologie cellulaire, biochimie, microbiologie, physiologie, biologie des organismes) permettant d’appréhender la complexité des problématiques de notre société en relation avec la biologie (clonage, empreintes génétiques, maladies émergentes, thérapie génique, gestion de la biodiversité, traitements des déchets…) ;

– le développement de la démarche scientifique : aptitude à recueillir des données, les analyser, les exploiter et les interpréter ;

– la maîtrise de la valorisation des résultats et de la communication scientifique, écrite et orale, adaptée au public concerné.

La Licence est organisée en 6 semestres (de S1 à S6) et structurée en UE (unités d’enseignement) obligatoires ou à choix. Le premier semestre est commun à tous les parcours. Chaque semestre est validé par 30 ECTS mais les cursus CMI et CME prévoient 5 ECTS supplémentaires. La licence est obtenue après avoir validé 180 ECTS pour les parcours classiques, 200 ECTS pour le CME et 210 ECTS pour le CMI.